Simulation

Situations simulées en formation initiale

Existe à l’IFSI depuis 2013, développées auprès de nos étudiants lors des 5 premiers semestres de formations.

Il s’agit pour nous formateurs de mettre en œuvre et de faire vivre la définition suivante : « Le terme Simulation en santé correspond à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé pour reproduire des situations ou des environnements de soin, dans le but d’enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et de répéter des processus, des concepts médicaux ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels[1]»

Pour cela sont organisés :

  • Des ateliers procéduraux qui sont des entraînements répétitifs voire une reproduction partielle de la réalité.
  • Des séquences complexes basées sur des scénarios dans lesquels il s’agit de mettre en œuvre des connaissances au travers d’actions dans une situation contextualisée reproduisant la réalité : 
    • Patient standardisé avec jeux d’acteurs et jeux de rôles
    • Simulation hybride pour l’AFGSU, « vivant » au mannequin
    • Simulateur piloté par Simpad + mannequin
    • Escape Game

En fonction du semestre des compétences sont visées donc mobilisées lors du déroulé du scénario.

Ces situations complexes sont :

  • Emblématiques/prévalentes dans les situations de soins
  • Riches en données exploitables (débriefing)
  • Formulées autour d’une intrigue/scénario
  • Réalisables et Réalistes (en lien avec le contenu du semestre)
  • Dynamiques
  • Centrées sur l’examen clinique infirmier
  • Ciblées sur l’acquisition/formalisation d’une ou de plusieurs compétences
  • Progressives/complexifiées dans le temps…

Il s’agit de proposer aux étudiants une construction progressive de leurs apprentissages aussi bien théoriques que cliniques grâce à plusieurs étapes : Briefing-déroulé du scénario-débriefing.

La simulation dans l’apprentissage des soins infirmiers c’est pour l’étudiant :

  • Apprendre sans mettre en danger,
  • Mettre l’étudiant en situation « réelle », situation dans laquelle il doit prendre des décisions, et agir.
  • Donner un espace à l’erreur, possible et permise, elle sera utilisée lors du débriefing pour la rendre formatrice.
  • Favoriser les acquisitions cognitives en permettant l’activation de la connaissance pertinente au moment opportun.
  • Augmenter les performances cliniques et diagnostiques (infirmières)
  • Permettre un feedback constructif pour leur apprentissage par le dialogue/échange avec leurs pairs (pratique réflexive)
  • Travailler sur son propre processus d’apprentissage (étudiant)
  • Identifier ce qui est transférable/transposable dans d’autres situations dont les caractéristiques seraient similaires
  • Identifier les savoirs à approfondir
  • Augmenter la satisfaction des étudiants et leur confiance en eux.

[1] Rapport de mission, État de l’art (national et international)en matière de  pratiques de simulation dans le domaine de la santé & dans le cadre du développement professionnel continu (DPC) et de la prévention des risques associés aux soins (janvier 2012, HAS) : Chambre des représentants USA, 111th congress 02–2009.

 

@2022 IFSI Foch | Conception : https://givememore.fr